-Combien coûte le matériel ?

Le coût du chauffage de piscine dépend de l’énergie utilisée du chauffage déjà existant dans l’habitat. En effet, l’énergie de la chaudière au fioul ou de la chaudière au gaz ou bien encore le système de pompe à chaleur (par géothermie ou aérothermie) présage un investissement assez bas pour l’achat du matériel. Il suffit de faire le raccordement du chauffage de piscine avec l’installation existante.

Dans le cas où le système de réchauffement de la maison est fait par de l’électricité, le coût d’investissement pour l’achat du matériel sera bien élevé.

L’installation du système solaire pour chauffer l’eau de la piscine ainsi que le sanitaire vient compléter l’installation de chauffage principale au fioul, au gaz ou à l’électricité. Il s’agit donc d’un coût supplémentaire mais économique.

Combien coûte l’utilisation ?

C’est l’usage du chauffage d’eau de piscine qui pourra fixer le coût de son utilisation. Dans le cas où le chauffage est utilisé pour rendre l’eau de la piscine supportable avant et après la saison de baignade, le coût sera abordable. Si au contraire, le chauffage est exploité pour une utilisation rapide,  le coût sera donc bien élevé.

De plus, le coût du chauffage grimpera en fonction de la grandeur du bassin. Plus la piscine est grande, plus l’utilisation de chauffage devient encore plus nécessaire et plus le coût est grand. La demande d’énergie pour une grande piscine est beaucoup plus importante que pour un petit bassin qui se réchauffe rapidement.

Pour résumer, le coût d’utilisation d’un chauffage de piscine pour un usage modéré en avant et après saison douce est en moyenne pour une piscine  de 8 mètres sur 4 de Mai à Septembre :

– de 0 euro pur un système solaire

– de 120 à 150 euros avec une pompe à chaleur

– de 350 à 400 euros avec un système à gaz

– de 630 à 680 euros pour un système au fioul

– d’un peu plus de 700 euros pour un système de réchauffeur électrique (heures creuses/heures pleines).

– de près de 1000 euros pour un système au propane.