Il existe de multiples moyens de réchauffement de la piscine sans pollution. On cite notamment les panneaux solaires, la pompe à chaleur, les abris de jardin…qui sont des systèmes économiques, écologiques et performants.

Les capteurs solaires à circulation de liquide servent essentiellement à chauffer une piscine écologiquement. Ils se présentent sous trois formes principales relativement adaptés au chauffage extérieur de la piscine.

Les capteurs sans vitrage sont les plus économiques (à partir de 100 euros/m²) mais aussi les moins isolés. Donc, ils enregistrent une grande perte d’énergie. Selon le directeur d’Héliopac et le spécialiste du chauffage par énergie renouvelable, Xavier Martinez « C’est néanmoins la meilleure solution pour chauffer une piscine privée en été. L’eau de la piscine passe directement dans les capteurs, le système est réduit et adapter pour chauffer une piscine en saison d’été. »

Quant aux capteurs vitres plans, une autre catégorie de capteurs solaires, ils sont beaucoup plus isolés et sont aidés par l’effet de serre. Toutefois, ils ne sont pas suffisants pour chauffer la piscine durant plusieurs mois.

Actuellement, ce système assez perfectionné, est très prisé par les particuliers, bien qu’il soit très onéreux (à partir de 1000 euros/m²). Cependant, avec ce système, les températures recherchées pour une bonne baignade en automne ne peuvent pas être obtenues, sauf pour les piscines couvertes.

Les capteurs sous vides qui sont bien isolés, offrent une forte température mais sont souvent réservés à des applications plus pointues en raison de leur rendement.

Concernant la pompe à chaleur ou abri de jardin, la superficie réservée à l’installation des capteurs dépend des régions mais aussi de la température souhaitée à atteindre. Comptez en moyenne 50% de la surface de votre piscine… «  Les capteurs solaires peuvent augmenter la température de l’eau de 5°C environ mais ils ne peuvent pas garantir un degré précis de température. » Précise Xavier Martinez.

Selon la PAC choisie et la taille de la piscine à chauffer, la pompe à chaleur peut garantir ce degré de chaleur à un coût d’installation compris entre 700 et  8000 euros. En outre, elle possède des avantages écologiques importants en limitant le rejet de polluants et en utilisant au minimum l’électricité.

L’eau de votre piscine peut se réchauffer tout simplement par l’installation d’un abri qui participe à l’élévation de la température du bassin mais encore la sécurité des enfants. Vous pouvez compter donc sur l’effet de serre pour faire protéger votre piscine du froid extérieur et maintenir la chaleur produite.

Vous devez tenir compte qu’il n’y a pas de réduction ni de facilité de paiement de l’impôt même si vous participez à l’économie d’énergie, car la piscine est considérée comme un équipement de loisir, contrairement à l’habitation.