Les abris de piscines représentent d’une manière générale des avantages incontestables relatifs à plusieurs aspects dont essentiellement les baignades prolongées dès l’apparition des beaux jours mais aussi après la fin de la saison d’été, de jour comme de nuit, en plus de la protection de l’eau contre les salissures venant de l’extérieur…

Toutefois, les abris de piscine présentent également et malheureusement des inconvénients qui ne sont pas sans importances et qui concernent notamment :

– L’humidité : un facteur assez important de désagrément pour les utilisateurs. L’abri de piscine génère une humidité assez importante et gênante de l’air. En effet, l’air arrive très rapidement à saturation d’humidité, environ à 100%. Cette moiteur de l’air est vraiment désagréable.

En outre quand on enregistre de grands écarts de température entre l’extérieur et l’intérieur de l’abri, on remarque une énorme condensation de l’air provoqué par l’humidité et en dépit du double vitrage qui provoque l’apparition des moisissures autour du bassin et même sur l’abri.

– L’apparition des algues ainsi que le développement de la flore microbienne peuvent provenir de la chaleur de l’eau et de la présence de l’abri.

Partant une surveillance régulière de l’eau est strictement nécessaire en vue d’éviter de tels désagréments et surtout de prévenir l’apparition des algues. Il est donc nécessaire soit d’utiliser un produit de traitement qui a une action algicide soit d’ajouter un algicide préventif.

– L’utilisation des désinfectants dans une piscine à abri : si vous comptez utiliser des désinfectants dans votre piscine couverte d’abri, sachez que le bassin traité au chlore par exemple engendre une saturation dans l’atmosphère sous l’abri malgré l’existence d’aérations, qui peut même s’aggraver réellement, bien qu’à long terme, en une intoxication. Mais pour que vous n’arriviez pas à vivre ces désagréments quelques peu dangereux et risqués, vous devez évidemment opter pour un abri offrant de nombreuses ouvertures et de véritables aérations, renouveler l’atmosphère sous abri avant de plonger dans le bassin en ouvrant les portes et les parois et finalement dans le cas d’un abri bas ou télescopique, l’enlever complètement avant que vous ne commenciez la baignade.