Compte tenue de la valeur assez importante de la pompe avec le système de filtration, vous devez savoir bien vous renseigner sur les différents éléments de filtration, les dimensions, les volumes…qui doivent être en compatibilité avec la pompe.

D’ailleurs, avant de vous engager dans l’achat de votre pompe, vous devez avoir une idée préalable sur :

-Le choix du type de filtration : soit un filtre à sable, à poche, à diatomées, à cartouche, à zéolite… Chaque type de filtre correspond à un type de pompe et vice versa. Le débit de la pompe dépendra du volume de votre bassin, qui se définit selon un calcul bien déterminé. Vous devez avoir aussi une idée fixe sur la longueur nécessaire pour la canalisation, les tuyaux ainsi que la dimension de leur diamètre pour que la pompe puisse faire tourner l’eau à l’intérieur. Plus le diamètre sera grand et plus la circulation sera facile. En outre, vérifiez la nature de l’eau, puisqu’il existe des pompes pour eau douce et d’autres pour eau salée.

-Les différentes technologies des pompes : Il existe de nos jours deux grands types de technologies de pompes qui sont les pompes centrifuges et les pompes auto-amorçantes qui sont très prisées, désormais, on peut trouver aussi les pompes centrifuges et auto-amorçantes.

Les pompes centrifuges : le liquide se déplace par l’effet centrifuge et par la pression. A l’intérieur de la pompe, on trouve une roue à palettes qui tourne en vue de convertir l’énergie du moteur en énergie cinétique. Lorsque l’eau entre dans le corps de la pompe, la roue la projette grâce à la force centrifuge produite par la vitesse de la roue. En connectant ensuite la pompe à la tuyauterie de refoulement, l’eau sera vite canalisée et atteindra l’extérieur de la pompe.

Les pompes centrifuges sont généralement de volumes minimes, qui prennent une petite place dans le local technique, qui ne font pas de grands bruits et au prix d’achat très réduit. Toutefois, leur débit est relativement inférieur à celui d’une pompe auto-amorçante.

Les pompes auto-amorçantes : ce sont les pompes qui détectent l’arrivée de l’eau automatiquement. Elles fonctionnent de la même façon que les pompes centrifuges. La qualité de la pompe définira le niveau du bruit qu’elle peut émettre. Plus la qualité et supérieure et plus le niveau du bruit est inférieur et vice versa. La qualité est définie par le budget réservé à l’achat de la pompe. Pour l’utilisation électrique, prévoyez donc une prise proche pour le moteur s’il s’agit d’une piscine hors-sol. Si votre bassin est semi-enterré ou enterré, vous pouvez disposer du local technique. Quant à la consommation, elle dépend de la puissance de la pompe et du volume du bassin. N’oubliez pas de vous intéresser sur la corrosion qui peut affecter votre pompe qui est en contact permanent avec l’eau.

– Le débit de la pompe : vous devez calculer le débit nécessaire de votre pompe qui dépend essentiellement du volume d’eau de votre bassin.