Les principales fonctions des abris de piscines se résument en la récupération de la chaleur du soleil par effet de serre, en la protection de la piscine des salissures provenant de l’extérieur, mais surtout en l’assurance d’une sécurité maximale essentiellement pour les enfants. En effet, depuis le 1er Janvier 2006, la loi oblige tout propriétaire de piscine à installer un système de sécurité performant et homologué en vue de protéger les enfants des risques de noyade. Cette loi indiquant que « l’abri doit être construit de façon à empêcher l’intrusion d’un jeune enfant par enjambement, escalade ou par ouverture des moyens d’accès. L’abri ne doit pas comporter d’éléments de nature à blesser les enfants qui cherchent à l’ouvrir : ainsi, les risques de coupures, de piqure, de cisaillement, de coincement, de suffocation et d’étranglement doivent être évités. »

L’abri doit comporter un moyen d’accès à l’épreuve des enfants et des adultes sans risque ni danger pour tous les utilisateurs. Quand l’abri comporte des éléments mobiles dont le déplacement permet l’accès à la piscine, ces éléments doivent comporter un système de blocage à l’épreuve des enfants. »

Les abris homologués peuvent être en bois, en métal, en plastique ou en verre. Ils ont des prix variés. Ainsi :

-Le prix des abris hauts fixes ou véranda varie entre 8000 et +30 000 euros.

-Le pris des abris télescopiques varie entre 8000 et 15 000 euros.

– Le prix des abris bas relevables varie entre 8000 et 22 000 euros.

-Le prix des abris amovibles est de moins 8000 euros.

-Le prix des abris gonflables est autour de  1000 euros.

Les abris bas sont fixés au sol et n’occupe pas une grande place. Il suffit d’ôter un ou deux pans pour pouvoir se baigner. Ils sont les moins chers.

En ce qui concerne les abris de plus de 1,60 m de hauteur de la surface de l’eau, ils offrent une baignade en abri fermé. Pour les abris plus hauts, ils ressemblent même dans leur constitution à des vérandas. Le prix va de pair avec le confort qu’ils présentent.

Si tous les abris ne vous apportent pas les mêmes fonctionnalités et performances, ils sont au moins tous conformes à la norme NF P 90-309 et répondent bien aux exigences de la sécurité pour les piscines. L’abri doit comporter aussi des instructions pour les consommateurs à savoir, la notice d’installation comportant le mode d’ancrage, la notice d’utilisation et le guide d’entretien. L’indication du nom et des coordonnées du responsable de la mise sur le marché, qu’il soit fabricant ou importateur et enfin du distributeur est aussi nécessaire.

Certains abris fixes nécessitent une autorisation préalable ou un permis de construire.