oute construction d’une piscine en béton coulé nécessite obligatoirement la pose préalable d’un coffrage armé dans lequel on fait le coulage du béton.

Cette technique de construction de piscine a été utilisée depuis plusieurs années. De nos jours, cette même technique de construction en béton coulé connait une autre version moderne qui fait appel notamment à de nouveaux types de coffrages qui facilitent la construction et la rendent plus aisée.

Ainsi, on propose 4 techniques de coffrage pour la construction de piscines en béton coulé dont

– Le coffrage traditionnel : c’est le plus ancien des coffrages existants, mais qui connait un recul dans la demande en raison du prix de revient assez élevé à cause de la main d’ouvre ainsi que de la quantité de béton utilisée qui est très élevée aussi.

Cette technique utilise les panneaux étayés en général en bois. On fait insérer à l’intérieur des coffrages et sur le fond du bassin des armatures en fer. Ensuite, on fait couler et vibrer le béton pour faire chasser l’air qu’il contient en vue d’assurer la solidité nécessaire pour l’ouvrage.

Quant à l’étanchéité, elle est assurée par l’application d’un enduit hydrofuge à l’intérieur du bassin, et pour finir la mise d’un revêtement qui joue en même temps un double rôle de décoration et d’étanchéité.

-Le coffrage récupérable : où les panneaux en acier remplacent le bois. On y insère l’armature métallique qui sert à armer le béton et on fait couler et vibrer le béton. Les panneaux sont retirés du coffrage une fois le béton est sec. Dans ce cas aussi, l’étanchéité est assurée par l’application d’un enduit hydrofuge à l’intérieur du bassin puis vient l’installation du revêtement sélectionné.

-Le semi-coffrage : dans lequel un treillis métallique à mailles très fines résistant retient le béton. Après le coulage du béton comme pour les autres techniques, on fait appliquer un enduit et on finit par installer le revêtement. Il y a aussi des semi-coffrages où les deux parois sont constituées de ce même treillis métallique.

-Le coffrage perdu ou coffrage permanent : consiste à assembler plusieurs modules qui resteront dans la structure finale. Ces modules sont fabriquées industriellement, sont de petites tailles et ont un faible poids. On en distingue, les banches  et les blocs à bancher. Le béton est ensuite coulé et vibré afin de créer une solidité du fond de la piscine aux parois verticales en créant une piscine monobloc en béton armé. Tous les types de revêtement peuvent s’y adapter après le talochage de la surface intérieure de la piscine et l’application d’un enduit hydrofuge qui sert à assurer son étanchéité.