On appelle une couverture de sécurité, toute couverture conforme à la norme NF P90-308. Il existe donc certaines formes de couvertures qui, par leur concept rigide, sont considérées comme conformes à la norme de sécurité, comme par exemple, la couverture renforcée, la couverture munie de barres rigides, d’un volet roulant ou d’un fond mobile remontant à la surface. Ainsi, sont éliminées du dispositif sécuritaire, les bâches à bulles.

Les couvertures renforcées :

Elles sont fabriquées en polyester assurant la résistance (fibre textile artificielle telle que Tergal, Dacron…). En plus, il y a une couche de PVC  qui recouvre le polyester sur le côté ou au milieu assurant la protection et l’étanchéité. La grande résistance du tissu permet même de prendre en charge plusieurs kilogrammes. La fixation périphérique assure l’arrimage au sol, c’est-à-dire qu’elles se posent par un système de fixations latérales au sol et aux extrémités.

Les couvertures renforcées ne se déforment pas grâce à leur poids assez lourd.
Les bâches à barres :

Elles sont composées d’une toile enduite en PVC  et de barres en aluminium, qui sont fixées sur deux côtés opposées de la piscine, que ce soit sur la plage ou sur les margelles. La fixation périphérique assure leur arrimage au sol. De simples sangles de fixation ou sangles équipées de cliquets assurent une tension maximale. La manipulation s’effectue par une manivelle démultipliée ou une manivelle motorisée.

Elles servent en été comme en hiver, remplissent de multiples fonctions et procurent de nombreux avantages pour l’utilisation, la sécurité et l’entretien d’une piscine.

Les couvertures à armature:

Elles sont fabriquées en coude d’acier à l’extérieur, sur toute la largeur de la piscine et d’arceaux métalliques qui sont régulièrement espacés. Roulant sur la plage, puis étant tendue en fin de parcours, la couverture à armature bloque ainsi totalement l’accès au bassin.