Archive for février, 2011

Les abris de piscine coulissants

lundi, février 28th, 2011

Si vous cherchez à profiter de votre piscine le plus longtemps possible, vous aurez la possibilité d’opter pour les abris de piscine qui couvriront votre bassin des impuretés extérieures mais surtout vous offriront une sécurité pour vos petits enfants. L’abri de piscine est parfait si vous souhaitez couvrir et découvrir votre basin facilement et simplement  au gré des saisons et des changements climatiques.

Il existe de nos jours de multiples formes et  technologies d’abris de piscine dont l’abri coulissant qui séduit de plus en plus les français.

Pour découvrir votre piscine, vous n’avez qu’à faire rouler les éléments qui composent l’abri afin de les stocker en bout de la piscine comme le principe gigogne. Les modules s‘élargissent au fur et à mesure et se recouvre les unes contre le autres jusqu’à ce que l’abri se replisse.

Ce caractère rétractable donne un grand avantage à l’abri et aux baigneurs qui découvriront rapidement et facilement l’intégralité du bassin.

L’abri coulissant a la forme d’une voûte ou anse de panier, qui de part son côté esthétique, procure une grande résistance au poids mais aussi au climat froid et neigeux. Il se compose de 3 pans rectangulaires jusqu’à 8 assemblés via des pièces de jonctions et peut avoir des surfaces vitrées pleines pour une meilleure vision de la piscine.

L’abri semi-coulissant se compose de deux parties, une partie fixe et une autre coulissante qui se range sous la première. Par contre un abri télescopique et coulissant, possède au moins une partie qui roule afin de découvrir la totalité de la piscine.

L’abri bas coulissant connait actuellement un grand succès en raison de sa discrétion, la facilité de manipulation et son prix.

L’abri haut coulissant est le plus en vogue puisqu’il permet de profiter du bassin toute l’année et en toute saison, essentiellement en hiver et d’utiliser le tour de la piscine. En été, vous pouvez profiter de la piscine sans aucun obstacle gênant en coulissant les modules. Néanmoins, ce type d’abri présente certaines contraintes non négligeables que vous devez tenir en considération avant de vous projeter dans l’achat, qui sont relatives au prix assez élevé, au poids lié à la taille et à la hauteur, qui nécessite la présence de deux personnes pour effectuer l’ouverture ou la fermeture de l’abri.

Quant à l’abri coulissant sur rail permet une fluidité de roulage pour une ouverture et fermeture simple à manipuler même par une seule personne. Toutefois, la présence de rails n’est pas esthétique et est même encombrante. A l’opposé de l’abri coulissant sur roulettes qui n’est pas encombrant mai qui nécessite la présence de deux personnes pour l’ouvrir et le fermer ou bien l’équiper d’un moteur.

Malgré les nombreux avantages  que l’abri coulissant offre, vous devez savoir que son installation nécessite une terrasse parfaitement régulière et plane pour un parfait roulage, une plage large des deux côtés de la piscine et de préférence et  d’un lieu de stockage en bout du bassin en vue d’une découverte intégrale de votre piscine.

Comment choisir la forme de sa piscine ?

lundi, février 28th, 2011

Aujourd’hui, toutes les formes possibles de piscine sont réalisables en fonction de votre budget, de votre terrain et finalement du type de piscine que vous voulez installer.

Il ya quelques  temps, les piscines ayant des formes libres ne pouvaient pas être réalisées qu’en béton coulé ou en béton projeté et  à un coût très élevé.

Par contre actuellement, avec les piscines modulaires, toutes les formes libres sont possibles à réaliser. C’est pour cette raison, que les formes libres autrefois peu prisées, prennent un succès fou auprès des propriétaires de piscine. Il s’agit sans doute du type de piscine le plus esthétique dont l’aspect détente constitue une priorité. En plus, ces formes libres permettent d’exploiter au maximum un lieu réduit ou non rectiligne tout en épousant toutes les traces possibles de l’espace disponible.

D’un autre point de vue, le facteur du terrain contribue énormément dans le choix de la forme de votre piscine. En effet, la nature du terrain peut déterminer ou restreindre votre choix de formes. Si on prend par exemple le cas d’un terrain en pente, le choix se limitera plutôt à la piscine monobloc qu’à la piscine industrialisée.

Il y a aussi le facteur de la réglementation locale d’urbanisme qui soumet le choix de la forme de la piscine à des conditions bien déterminées. Ce sont donc les communes qui  définissent le choix de la forme libre ou autre…

Toutefois, avant de vous décider pour une forme ou une autre, sachez au moins que la forme classique aura toujours une vraie valeur, qu’elle dure dans le temps, et que toutes les techniques de fabrication s’y adaptent sans aucune difficulté. A l’opposé, une piscine à la forme libre peut exige une technique de fabrication spéciale, peut être démodée et enfin peut couter très chère.

En outre, votre piscine doit épouser impérativement l’environnement qui l’entoure et l’encadre. Elle devrait réussir une intégration harmonieuse dans la maison mais aussi dans le jardin tout en étant toute proche en vue de procurer une valeur réciproque à tous ces éléments environnementaux. Il est don conseillé dans ce cas de faire appel à un architecte ou un paysagiste qui vous aideront pleinement et efficacement dans votre projet.

Les escaliers de piscine

lundi, février 28th, 2011

Les escaliers de piscine facilitent l’accès ainsi que la sortie du bassin. C’est en quelque sorte un moyen notamment de sécurité facilitant donc l’accès particulièrement pour les enfants mais aussi pour les séniors.

Les escaliers de piscine avaient des formes simples, alors que de nos jours, avec l’apparition de nouvelles technologies d’autres formes parfois un peu trop complexes ont vu le jour, offrant plus d’esthétisme, d’originalité mais aussi plus de confort pour une belle détente.  Ces formes innovantes sont réalisées en polyester ou en acrylique et forment un point de décoration et de personnalisation de la piscine assez intéressant.

Des trois moyens d’accès à la piscine, on distingue les escaliers de piscine qui sont considérés comme le moyen le plus prisé des propriétaires de piscine. Ils ne sont pas encombrants et permettent un accès à la piscine facile et assez aisé. Un escalier de piscine se compose généralement de trois ou quatre marches installées dans la partie la moins profonde du bassin. Ces marches ont une hauteur supérieure à celle des escaliers normaux.

En comparaison avec l’échelle de piscine, l’escalier s’adapte beaucoup plus  à la présence des enfants. Il peut être construit en béton, en polyester, en acier…Il peut être de forme simple mais aussi et de plus en plus de forme sophistiquée, selon les goûts et le budget. Il est même possible d’intégrer des buses balnéo ou un siège ergonomique, voire même un spa complet débordant ou non dans la piscine. Il suffit de bien réaliser  un raccord étanche entre la structure du bassin et les escaliers. C’est une opération quelque peu délicate qu’elle soit réalisée au moment de la construction de la piscine mais encore plus après.

On distingue deux types d’escaliers : les escaliers qui se posent à l’intérieur de la piscine et ne demandent pas de grands travaux  ni une modification de la structure du bassin, et puis les escaliers qui restituent une partie de la paroi de la piscine, c’est-à-dire qui demandent plus de travaux et de délicatesse du moment qu’on touche à la structure de la piscine, à son étanchéité et à sa résistance au poids de l’eau.

Les escaliers de piscine peuvent être fabriqués par de différents matériaux. On cite notamment le béton qui était le matériau le plus prisé, il y a quelques petites années. Actuellement, l’utilisation des composites dans les piscines a facilité l’évolution de divers modèles d’escaliers préfabriqués en résine polyester ou acrylique, prêts à être installés. On trouve aussi des escaliers en métal dans les piscines à structure modulaire à panneaux en métal. Enfin, il y a encore les escaliers en bois traité imputrescible qui peuvent venir en ajout au bassin sans travaux.

Piscine en bois durable

dimanche, février 27th, 2011

D’une manière générale, le bois a tendance à être plus ou moins naturellement durable, c’est-à-dire que chaque essence possède une dureté naturelle en relation avec la nature du bois.

Ces critères sont à prendre en compte lors de la construction d’une piscine en bois.

La durabilité du bois est en rapport étroit avec les essences qui déterminent leur capacité à résister à l’imprégnation c’est-à-dire à la résistance à l’humidité, aux attaques des insectes xylophages comme les termites et les capricornes… et des champignons.

Un classement des essences de bois qui n’ont pas subi de traitement est effectué en vue de voir dans quelle classe de risque est placée chaque essence. Ainsi, nous avons dans :

-Les feuillus tempérés : le bouleau, le charme, l’érable, l’eucalyptus globulus, le frêne, l’hêtre et le tilleul, qui ne sont pas du tout classés à risque. Le chêne rouge d’Amérique et l’orme se trouvent dans les classes 1 et 2. Le noyer se place dans les classes 1, 2 et 3. Quant au châtaignier, le chêne rouvre et pédonculé et le robinier «  le faux acacia » se retrouvent dans les classes 1, 2, 3 et 4.

-Les résineux tempérés : L’épicéa, le sapin blanc du nord ainsi que le sapin ne sont pas du tout classés à risque. Le pin noir d’Autriche et le pin laricio ainsi que le pin weymouth sont placés dans les classes 1 et 2. Le cèdre, le douglas c’est-à-dire le pin d’orégan, le mélèze, le pin maritime, le pin sylvestre « pin rouge du nord » et le wester  red cesar sont répertoriés dans les classes 1, 2 et 3.

-Les essences tropicales : l’ayous, l’illomba, le limba et le samba ne sont pas classés à risques. Le lauan white se trouve dans la classe 1. Le dibetou et le framiré se situent dans les classes 1 et 2. L’amarante, l’angélique, le kispo, le meranti dark red, le niangon, le sipo, et le wengé se placent tous dans les classes 1, 2 et 3. Finalement, le bangkirai, le bété, le doussié, l’iroko, le macenduba, le maobi, le padouk , l’azobé et le teck d’Asie sont situés dans les classes 1, 2, 3 et 4.

Les classes 1 et 2 : signifient qu’il n’y a aucune limitation de service.

La classe 3 : signifie que  la durée de service est de l’ordre de 25 ans, sans prendre en compte les déformations à maitriser indépendamment.

La classe 4 : signifie que la durée de service dépend de plusieurs facteurs en relation avec le sol, le climat, l’exposition, la section des pièces…

L’évaluation est présentée pour une durée moyenne et estimative de plus de 10 ans sans attaque significative.

Alarme immergée de piscine

dimanche, février 27th, 2011

L’alarme immergée est un système de sécurité de piscine. Ce dispositif détecte la présence de tout corps qui s’immerge et pénètre dans le bassin.L’alarme immergée déclenche une sirène qui avertit du danger. En effet, elle alerte les personnes de toute chute dans la piscine tout en évitant les déclenchements intempestifs liés aux perturbations environnementales à savoir par exemple les conditions climatiques ou même les équipements de service…

La détection s’effectue par le biais d’une onde acoustique. Pour prouver son efficacité, l’alarme immergée doit être conforme à la norme NF P 90-307.

Le déclenchement de la sirène incorporée de plus de 100 décibels doit se faire au maximum 12 secondes  après la détection. Vous avez la possibilité de mettre en place une alarme immergée sur ou sous la margelle de votre piscine. Elle a la possibilité de détecter une chute dans l’eau du bassin par le biais des capteurs de pression qui effectuent une analyse des vagues produites, de sonars qui émettent des sons sous l’eau et en perçoivent les échos ou bien encore des détecteurs qui analysent les mouvements d’eau par rapport à la surface.

L’alarme immergée est paramétrée en vue d’éviter les déclenchements superflus comme l’usage du robot nettoyeur, la filtration, le vent, la pluie…Il existe des modèles d’alarme immergée qui fonctionnent automatiquement après la baignade, ayant une télécommande multifonctions pour un contrôle à distance, un digicode, un bracelet de sécurité, des boitiers sans fil, sans raccordement électrique et une sirène déportée.

Ce dispositif de sécurité est discret et facile à installer par soi-même. En outre, l’alarme immergée  est compatible à de nombreuses piscines. C’est un bon moyen de garantir la sécurité autour d’une piscine. Il peut même sauver des vies. Reste que votre vigilance est toujours beaucoup plus importante  que n’importe quelle alarme de piscine.

Enfin, si votre piscine possède un accès à l’eau en pente douce inférieure à 30% sans rupture de pente, vous ne  devez pas l’équiper uniquement d’une alarme immergée.

Comment clôturer une piscine ?

vendredi, février 25th, 2011

Une clôture de piscine a pour principal objectif la protection des utilisateurs, notamment les enfants contre les chutes accidentelles. Il s’agit d’un dispositif  de sécurité homologué très efficace pour une piscine.

La clôture de piscine doit être conforme à la loi n° 2003-9 datant du 3 janvier 2003 relative à la sécurité des piscines privées et à la protection des enfants. Elle doit répondre à des normes bien précises : NF P 90-306 concernant les barrières de protection et moyens de fermeture et d’ouverture de la clôture de piscine. Une clôture de piscine ne doit en aucun cas permettre une escalade à un jeune enfant. Tenir compte de l’ hauteur est une autre nécessité exigée en vue d’empêcher un enfant de franchir la piscine et de tomber dans le bassin. Enfin, la solidité de la clôture est une autre imposition dans le but d’éviter tout déplacement possible.

Partant, le rôle essentiel d’une clôture de piscine, quelle soit souple ou rigide, est essentiellement de limiter l’accès des enfants de moins de 5 ans dans le bassin.

Concernant la clôture rigide : elle se compose de panneaux rigides qui ont des longueurs différentes, qui sont séparés par des poteaux, qui sont disposés à intervalles réguliers tout autour de la piscine et qui sont reliés entre eux grâce à des panneaux transparents ou des toiles tendues. Ces panneaux sont fixés au sol en vue d’assurer la stabilité de la clôture. Ils existent en aluminium anodisé ou laqué.

Quant à la clôture souple homologuée, elle permet d’empêcher un enfant de s’y approcher. Elle se compose de nombreux panneaux liés à des poteaux qui sont fixés au sol. Pour  avoir une solidité efficace de la clôture, il est recommandé de les planquer sur un sol stable. Il suffit d’avoir une perceuse pour la fixation des poteaux et installer facilement et simplement la clôture de la piscine.

Toutefois, la mise en place d’une clôture de piscine ne remplace jamais la vigilance des parents.

Les charges liées à la construction d’une piscine

vendredi, février 25th, 2011

Pour la construction d’une piscine, vous devez savoir tout d’abord que le coût dépendra de multiples facteurs dont la forme et la conception du bassin, les matériaux que vous comptez utiliser dans la construction, le temps réservé pour sa construction, la location d’équipements pour certains travaux de terrassement…, les fonctions et les accessoires du bassin, les permis et les licences pour la construction.

Cependant, si on prend en considération la moyenne, le coût d’une piscine de base s’étend entre 20 000 et 40 000 dollars. Mais vous pouvez compter même sur 200 000 dollars et même plus si vous voulez avoir une piscine de rêve où le confort, l’efficacité, la beauté… s’y retrouvent avec les multiples accessoires et options possibles…

Si vous optez par exemple pour la fibre de verre, vous allez découvrir qu’il est plus cher que les piscines en PVC  qui sont beaucoup moins chères.

En construisant votre bassin, vous devez tenir compte aussi du montant d’impôt foncier et de l’assurance supplémentaire, de celui de l’énergie supplémentaire que vous comptez utiliser pour votre piscine, de l’électricité ou toute autre énergie, des dépenses nécessaires pour la construction d’une barrière ou pour l’achat d’un autre dispositif de sécurité. Vous devez vous intéresser aussi au coût des produits chimiques pour le traitement de l’eau de votre piscine, à celui des aménagements paysagers supplémentaires, à l’éclairage de la piscine, aux accessoires possibles et nécessaires pour votre bassin comme par exemple les couvertures, les jouets, les ponts, les laveurs, les équipements d’évaluation, les glissades…

En résumé, une piscine représentera pour vous un cadre de vie, un lieu de détente, de rafraichissement, de joie et de bonheur qui, en réalité vaut même un investissement important et pourquoi pas des sacrifices qui seront bien récompensées une fois la piscine de vos rêves est réalisée et prête pour une plongée et une bonne baignade dans une eau fraiche, bien entretenue, limpide, claire et saine.

Les avantages de l’électrolyse au sel

mercredi, février 23rd, 2011

Pour avoir une eau de piscine propre, claire, nette et saine sans utilisation aucune des produits chimiques mais d’une manière économique et écologique, ayez recours à l’électrolyse au sel. En effet, c’est l’un des moyens les plus simples et efficace pour produire du chlore.

Ce procédé consiste par le biais du courant électrique continu dans l’eau légèrement salée, à provoquer une réaction chimique complexe qui sépare les deux composés du sel, qui sont le chlore et le sodium, ainsi se forme un chlore gazeux, actif, naturel appelé hypochloreux de sodium. Il s’agit d’un désinfectant particulièrement efficace pour détruire les déchets organiques, les bactéries ainsi que les algues. Une fois, ces germes polluants détruits, le chlore se transforme en sel sous l’impulsion des rayons ultra-violets du sel et sera de nouveau utilisé. Le contrôle du volume d’eau de la piscine devient nécessaire en raison de son instabilité provenant de son évaporation ou de la pluie par exemple, tout en préservant le dosage initial et indispensable à ce procédé, qui est de 5g/l.

En effet, pour que ce système fonctionne efficacement et pour une utilisation normale de la piscine, ajoutez 10% de sel par an, maitrisez la durée nécessaire pour l’utilisation de l’électrolyse au sel pour une meilleure économie d’électricité, en divisant par deux la température de la piscine en vue d’avoir le nombre d’heures exact. Un mauvais calcul, inférieur à la durée requise par exemple, formera la chloramine, la nauséabonde et provoquera une affection des yeux, de la peau et de la respiration.

Pour avoir toutes les précautions possibles, optez pour un électrolyseur présentant des mesures de sécurité maximales en vue d’éviter des accidents. N’oubliez pas non plus de faire le branchement d’une prise de mise en terre sur l’électrolyseur par mesure de sécurité. Sachez aussi qu’un bon électrolyseur est doté d’un régulateur automatique, d’autonettoyant et de multiples accessoires indispensables à la maintenance du système d’électrolyse au sel.

Partant, à l’aide de ce dispositif automatique, l’entretien de l’eau de piscine devient moins contraignant. Il repose sur un processus naturel, biologique et économique. L’investissement réservé pour l’achat de l’appareil est très vite amorti.

Quelles questions se poser avant l’achat d’une piscine ?

mercredi, février 23rd, 2011

Qui de nous n’a pas rêvé de posséder un jour  une piscine ? Je crois bien que tout le monde en rêve, mais comment réaliser ce projet ? Où le réaliser ? Par où commencer ? Quel choix pour quelle piscine ? Qu’est-ce qu’une piscine ?….Tant de questions à se poser mais auxquelles il faut savoir y répondre préalablement avant l’achat de la piscine.

En effet, à chaque étape de la réalisation correspond des questions aussi déterminantes les unes que les autres pour la réussite de ce projet.

Pour commencer, vous devez savoir répondre par exemple, sur quelle nature du sol vous comptez installer votre piscine, comment se passe  son exposition, connaissez vous bien les caractéristiques du relief où vous comptez implanter votre piscine, avez-vous des connaissances des règles d’urbanisme et d’hygiène en application pour votre terrain et projet, puis des mesures de sécurité obligatoires en matière de protection ?

Vous devez donc savoir préalablement que la piscine se compose d’un bassin étanche qui a une filtration et d’autres accessoires. On y trouve aussi de l’eau qui doit être entretenue assez régulièrement et maintenue en équilibre en vue de vous offrir des baignades saines.

Ensuite vous devez vous renseigner sur les différents types de piscine qui existent sur le marché, qui nécessitent des techniques de construction différentes, puis faire une comparaison sur les caractéristiques et les inconvénients de chaque technique de construction, sur le coût réel de chaque type de bassin, sur les difficultés de la mise en œuvre pour chaque technique de construction, telles que les délais réservés pour la réalisation, les équipements optionnels…

Pour la réalisation, vous allez vous demander quelles formalités préalables à entreprendre, si vous comptez la faire construire par vous-même ou faire appel à un professionnel, comment choisir votre piscinier, qui réalisera le terrassement de votre piscine ?

Quels accessoires choisir selon les possibilités d’évolution proposées pour votre piscine ? S’agit-il des accessoires pour son entretien comme par exemple le balai automatique ou le robot autonome ? Ou bien des accessoires pour le traitement comme l’électrolyse, la pompe doseuse, le régulateur de pH… ? Ou encore des accessoires relatives au confort, à savoir la balnéothérapie, le chauffage, la douche, les éclairages, le son, la fontaine, le sport… ? Et enfin des accessoires pour l’aménagement du pourtour de la piscine comme la pergola, le pool house, le mobilier, les jeux d’extérieur, le barbecue… ?

Finalement vos questions se rapporteront essentiellement sur les règles de base du  fonctionnement, de l’entretien ainsi que du traitement de la future piscine ?

La pompe à chaleur, une solution économique pour chauffer sa piscine.

mercredi, février 23rd, 2011

Pour pouvoir profiter pleinement de sa piscine, il est intéressant  voire même bénéfique d’investir dans du matériel de chauffage. En effet, de nos jours il existe différents équipements en vente sur le marché. Toutefois, la pompe à chaleur apparait être le matériel  le plus économique et le plus écologique en comparaison avec le reste des équipements de chauffage proposés. Il s’agit de la technique la plus prisée non seulement dans le chauffage des piscines mais aussi dans celui des maisons. Elle s’adapte à une piscine installée dans une résidence primaire.

Son fonctionnement est comparable à celui d’un réfrigérateur, mais en sens inverse. Il s’agit d’un dispositif de chauffage air/eau qui se place sur le circuit de filtration de la piscine. Par le biais d’un circuit, l’eau est envoyée dans la pompe à chaleur qui la réchauffe à l’aide des calories extraites et accumulées de l’air. Ainsi, la pompe à chaleur de piscine consomme peu d’énergie qui provient essentiellement de la chaleur de l’air ambiant et du soleil. Cette solution vous offre un rendement bien supérieur mais surtout bien plus économique par rapport aux autres solutions proposées pour un excellent chauffage d’eau de piscine.

Partant, bien utiliser la pompe à chaleur de piscine, c’est vous faire gagner quelques précieux degrés lors d’une saison enregistrant une fraicheur en début et fin de saison et même le soir pour des baignades nocturnes.  La contribution de l’électricité est uniquement de 20%. Alors que la pompe à chaleur procure le reste de l’énergie qui est égal à 80% pour le chauffage du bassin, c’est-à-dire l’équivalent à une énergie gratuite toujours en provenance de l’air. Son fonctionnement est peu onéreux puisqu’il s’avère bien inférieur au coût d’un dispositif de chauffage classique à savoir par exemple le réchauffeur électrique dont l’utilisation se base essentiellement sur la consommation d’électricité.

Seulement, quand il s’agit de température extérieure en dessous de 5°c, ce système ne fonctionne plus.